Capture_d__cran_2011_05_13___2

S'il y a bien une question qui a le don de m'énerver en ce moment c'est bien celle-ci: "Et toi quand est-ce que tu t'y mets?"  Evidemment on ne me demande pas quand je vais faire ma propore collection ou me mettre à écrire un bouquin non! On me demande quand je vais faire des enfants. Ben euh pas tout de suite et peut être pas du tout j'en sais rien! C'est quoi cette manie d'entrer dans l'initimité des filles dès qu'elles sont en âge de procréer? Il suffit d'annoncer qu'une telle est enceinte pour voir la situation se retourner contre vous... Bref vous l'aurez compris, si vous me croisez et que la question vous brûle les lèvres, tournez 7 fois votre langue dans votre bouche et gardez-la pour vous. D'ailleurs je suis presque certaine que je ne suis pas la seule à préférer que vous choisissiez cette option!

Pas étonnant donc que je me sois retrouvée dans la BD "Et toi quand est-ce que tu t'y mets" de Madeleine Martin et Véronique Cazot. Si vous connaissez les illustratrices en vogue, le blog Les madeleines de Maddy ne vous a sans doute pas échappé.

P1010456

Le pitch: Jeanne, 35 ans, file le parfait amour avec son amoureux, mais n’envisage pas du tout de faire un bébé pour parfaire le tableau. Et elle l'assume, mais ça n’empêche pas les pressions de son entourage et surtout de sa meilleure amie jeune maman qui ne cesse de lui répéter qu'être mère a donné un sens à sa vie. Une satire sociale loin d'un réquisitoire pour vous convaincre de ne pas faire d'enfant, Madeleine Martin et Véronique Cazot n'ayant pas les mêmes envies en matière de maternité.

Extraits choisis de ma rencontre avec la scénariste: "Aujourd'hui, alors que les femmes qui choisissent de ne pas avoir d'enfant sont plus nombreuses qu'hier, quand on a 35 ans, pas d'enfant dans les pattes et pas du tout envie de s'y mettre, mieux vaut assumer. La pression sociale est énorme… A cet âge, tout le monde se lance dans la grande aventure familiale et vous encourage à plonger avec eux! Lorsque j'ai rencontré le premier homme avec qui je me suis sentie vraiment bien, la question de l'enfant s'est posée naturellement. Question qui m'a fait prendre conscience que j'avais le choix. Cela semble logique mais ce n'est pas si évident! Pour beaucoup la maternité est un passage obligé.Ce choix est assez évident pour moi, je suis très bien dans ma vie, je ne ressens ni le manque ni le besoin d'un enfant."

"La société est construite sur ce modèle unique de femme avec enfant(s). C'est le seul qu'elle reconnaît et qu'elle avantage socialement et moralement. Pour beaucoup, une femme ou un couple qui s'aime veut forcément des enfants sinon c'est qu'il y forcément quelque chose qui ne va pas. J'ai parfois eu du mal à assumer mon choix, je souffrais de ne pas être comprise et je m'indignais que l'on puisse (me) juger ou vouloir imposer un choix aussi intime. Mais depuis que je suis convaincue qu'un enfant n'est pas un gage de bonheur je suis beaucoup plus sereine."

Voilà qui est (bien) dit!

Quand à Madeleine Martin qui compte bien faire des enfants un jour: " Je dédicace cet album à celles qui ne veulent pas d'enfant, celles qui en veulent mais qui en ont marre qu'on leur demande tout le temps "Et toi quand est-ce que tu t'y mets", celles qui ne peuvent pas en avoir, celles qui sont indécises, celles qui n'en n'ont plus, celles dont le mec hésite, celles que ça angoisse et toutes les autres."

Pour découvrir leur univers, un conseil: plongez-vous dans "Et toi quand est-ce que tu t'y mets", je fais le pari que vous vous retrouvez dedans quelle que soit votre opinion.

E.

"Et toi quand est-ce que tu t'y mets?", Fluide G.

Crédit dessin: Madeleine Martin