J'ai pas mal bouquiné cette semaine, du livre pour adultes, du pour ados, du pour tout le monde. Difficile de n'en choisir qu'un... Tant pis, je craque pour deux! Les deux gagnants : La Première fois de plusieurs auteurs jeunesse et Polina de Bastien Vivès. Je garde celui pour tout le monde en réserve car il mérite beaucoup de mots et surtout de photos...

  • La Première fois, entre autres Anne Fine, Melvin Burgess, Patrick Ness...

première

Huit auteurs prennent leur plume pour raconter, sous forme de nouvelle, la première relation sexuelle. Pour être honnête, au début je me suis : oh non, ça va être mièvre, fleur bleue, girly au possible. J'étais peu convaincue, mais bon, c'était un service presse donc autant le découvrir. Et bien, j'ai bien fait. Quelle agréable surprise. D'abord de retrouver ces huit auteurs jeunesse, leur style, leur ton, quel plaisir. Ensuite d'être aussi surprise par un bouquin. Non, ce n'est pas mièvre et oui ça apprend, ça fait rire ou pleurer, ça voyage dans l'histoire et dans le temps! Cette première fois, personne n'y est indifférent, qu'on la voit comme un fardeau, un grand moment, un truc dont il faut se débarrasser, un cap ou autre. On y a tous pensé, ces écrivains aussi, leurs personnages aussi. Et ils l'évoquent tantôt de façon crue tantôt avec pudeur. Rassembler leurs nouvelles permet de balayer du paysage : de celle qui se passe mal à celle forcée, de celle homosexuelle à celle qu'on a préféré reporter... Et de balayer des points de vue : la vieille tante, la prof d'éducation sexuelle, une Charlotte de l'époque victorienne, un ado qui veut passer à l'acte la veille d'un match décisif... C'est drôle, touchant, poignant, c'est à mettre dans les mains d'ados, de profs et de tous ceux qui veulent!

  • Polina, Bastien Vivès 

polina

Polina, vous l'avez peut-être déjà lu si vous suivez nos conseils, à savoir, suivre les conseils BD de Pénélope Bagieu. C'est un roman graphique d'excellente qualité. Je ne suis pas une fan de danse, vous ne trouverez aucune trace de pas de danse ou de ballerines dans mon passé... Et pourtant, j'ai été embarquée par l'histoire de cette petite Polina qu'on découvre à sa première audition. Elle grandit et voyage au fur et à mesure que notre doigt tourne les pages, sans que ce soit explicite, c'est ça qui est bluffant! Le trait m'impressione aussi, me touche, même si je me doute qu'il peut rebuter certains. Vraiment, je trouve ça incroyable de faire passer autant d'émotions, d'actions, de sentiments avec juste des traits et du noir et blanc. Que les mordus de danse, de BD, de roman graphique, de Bastien Vivès et de parcours de vie se jettent dessus. J'appelle ça une valeur sûre. Je l'ai d'ailleurs racheté aussitôt pour l'offrir à quelqu'une qui, je l'espère, sera aussi convaincue que moi!

polina4

polina3Bonnes lectures!

Coline

La Première fois, collectif, Scirpto, Gallimard
Polina, Bastien Vivès, Casterman