XXIlogo

21, voilà quelques années qu'on m'a parlé de cette revue sans que je parvienne à la trouver... Et voilà aussi quelques années que je regarde toujours un objet hybride en librairie, sans comprendre de quoi il s'agit. Une revue dont la couverture est en format oblong, avec des illustrations, une revue bien épaisse. Eh bien il y a un mois, je me suis rendue compte que chez moi, ce n'est pas toujours bien meublé à l'étage comme on dit, car cette revue hybride et ce 21 sont une seule et même chose. Je peux vous dire qu'on se sent un peu con quand on se rend compte que ce qu'on cherche depuis des mois est aussi ce qu'on prend en mains depuis des mois. Mais passons le moment "blonde" pour parler de ce 21 !

XXId

21, c'est une revue très épaisse (210 pages) parue pour la première fois à l'hiver 2008 et qui paraît depuis tous les trois mois. Elle coûte 15 euros, ce qui peut sembler cher pour une revue. Mais d'une part, 210 pages, ça ne se lit pas en 3h, d'autre part, le contenu en vaut la peine. Le fameux 21 est écrit en grands chiffres romains sur la cover (info intéressante pour le trouver en librairie sans perdre 3 ans...)

XXIc

Mais finalement 21, ça raconte quoi? C'est de l'information grand format, rédigée après des semaines de travail sur le terrain, une récolte d'images et de rencontres. Et qui fait ça?  Des journalistes de talent, des romanciers, des photoreporters, des dessinateurs doués. Et pour couronner le tout, il y a aussi un réel choix graphique grâce à des graphistes de qualité. "Leur maquette associe des pages d'ouverture spectaculaires et fortes, pour donner le ton, et des pages à lire, comme dans un livre."

XXIe

Pour que vous ayez une idée concrète, voilà un passage en revue de la dernière parution :
- le courrier des lecteurs, positif ou négatif sur deux grandes pages,
- la chouette rubrique Dans l'
œuf, avec de courts articles sur des sujets d'actu (le gène du bonheur, l'avion à énergie solaire, les éleveurs de samis en Suède, les centrales nucléaires en Allemagne...),
- la rubrique Détonnant avec des infos décapantes, surprenantes, insolites,
- le flashback, 4 pages pour 4 articles sur des actualités passées (2007, 2000...nous informent de l'âge de ces faits),
- le Contrechamp consacré dans ce numéro au printemps arabe et Israël: quels projets pour l'Amérique?,
- 4 pages de portraits intéressants atypiques ou pas spécialement connus sous le titre Ils font avancer le monde,
- des citations,
- un dossier de 41 pages : France-Algérie, secrets de famille : des illus, des récits, des témoignages, des portraits, des conseils bouquins, films...

XXIa

- un récit photos sur les bergers du Caucase, les portraits sont surprenants et les photos sont splendides,

caucase
- Madoff, confession d'un escroc, une interview illustrée du financier sous les verrous,

madoff
- le Gamin de Guantanamo, l'émouvant récit d'un Tchadien qui atterrit à Guantanamo par la faute à pas de chance, 10 pages y sont consacrées pour ne rien bâcler. Voilà d'ailleurs une des qualités de 21, se donner l'espace suffisant pour offrir des récits de qualité.

guantanamo
- un autre récit hallucinant, Haïti, 6 minutes de bonheur, dues à un but des Haïtiens contre l'Italie au mondial de Munich

haiti


- un documentaire, Présumé coupable, sur un petit commerçant mexicain accusé de meurtre à tort,
- 11 pages qui racontent Stephan Schmidheiny, héritier de l'empire suisse de l'amiante-ciment (entre autres) aujourd'hui au cœur du procès de l'amiante à Turin,
- une interview de Maurice Nadeau, éditeur, journaliste, critique littéraire,
- comme dans chaque numéro, un reportage en BD, Ma rue à Quito, de 33 pages,
- et Vécu, un témoignage d'une personne lambda, cette fois, celui de Salima, Algérienne arrivée en France à l'âge de deux mois, qui ne s'est pas fait contrairement à ses frères naturalisée pour vivre son double héritage !

C'est un peu plus long que prévu comme post, mais je voulais vraiment que vous puissiez mesurer la qualité et le contenu de cette revue, la richesse qu'elle peut apporter. Ce n'est pas une revue qu'on lit et qu'on jette aux vieux papiers. Elle se garde, se lit et se relit, même des mois après. A découvrir...

Bonnes lectures !

Coline