Un livre pour les mecs, un livre pour les filles, un livre pour les ados, avec encore une fois la possibilité d'interchanger les associations. Tous ceux qui aiment l'humour noir de noir peuvent se tourner vers le premier, tous ceux qui aiment le triste peuvent se tourner vers le troisième... Mais maintenant que j'y pense, le deuxième est résolument gonzesses !

Et ça vous fait rire ? de Hugleikur Dagsson (un Islandais, vous l'aviez deviné avec un nom pareil). A chaque page, un petit dessin très simple, très enfantin, qui contribue je crois au côté choc du texte, de l'humour. C'est noir, très noir, ça se moque pas mal des travers de notre société, de nous, des hommes. C'est bien souvent osé, mais certains de mes amis m'ont habituée au noir de noir, j'ai donc ri à chaque page que j'ai lue (je ne les ai pas encore toutes parcourues). Certaines de ces blagues, je ne les aurais osées qu'avec un public averti, restreint, lui il les publie. J'aime l'audace. Bref, c'est cynique, ça rigole de tout, et ce n'est donc pas à mettre entre toutes les mains. Âmes sensibles s'abstenir! Quelques extraits pour vous donner une idée! Cliquez sur l'image pour le voir en plus grand

rire

bonjour

heureuse

kkksourisvoitureLe deuxième, pour les ados surtout par sa toute petite épaisseur, s'adresse à bien d'autres comme moi qui ne font pas la distinction littérature ados/adultes (qui n'hésite pas à retourner de temps en temps dans le rayon ados, je veux dire! Non je ne donnerai pas de James Joyce à un garçon de 15 ans.) Ça s'appelle l'Accident, c'est écrit par Agnès Aziza. C'est court mais très touchant. Je l'ai lu le temps d'un trajet de 71 (pour les Bruxellois ou sympathisants) et j'ai bien failli pleurer dans ce bus. Je ne vous en dirai pas plus que la petite phrase qu'on peut lire sous le titre, Aujourd'hui, j'ai quinze ans trois et vingt heures comme mon frère le jour de l'accident... Pas besoin d'en dire plus vu la brièveté du livre, c'est un plongeon dans le deuil d'une famille et surtout d'une plus jeune sœur qui a, comme toute sœur, maudit son frère à l'occasion...

accident

Et le dernier résolument filles pour conclure... Il fallait que je parle de ce livre pour sa petite histoire. C'est Elise qui l'a acheté la première, je l'ai parcouru à l'occasion en passant chez elle mais toujours en vitesse. Je n'ai jamais voulu me le racheter trouvant dommage d'avoir deux fois le même livre (quoiqu'on a certains livres en 4 exemplaires dans notre famille). Bref, je ne le rachète pas mais trouve qu'il ferait un parfait cadeau pour une de mes amies qui adore Paris. Toute fière de mon cadeau, je lui offre avec la crainte qu'il fasse déjà partie de sa bibliothèque. En échange, elle m'offre mon cadeau (nous sommes nées à un jour d'intervalle). Son déballage, plus rapide que le mien, crée un énorme éclat de rire. Zut, elle l'a déjà me dis-je! Pas du tout, je m'apprêtais juste à découvrir le même livre emballé pour moi. Tout ça pour dire que si ce livre s'est manifesté trois fois dans ma petite vie, c'est qu'il fallait que je vous en parle.

De quoi s'agit-il ? La Parisienne d'Inès de la Fressange. Inès de la Fressange, pas besoin de m'étendre, si vous ne connaissez pas, cliquez ici ! D'abord, c'est un beau bouquin dès l'extérieur, une belle couverture dans les tons rouges, à l'ancienne, avec le titre et les auteurs en doré. Je rajoute d'ailleurs Sophie Gachet dans les auteurs pour être complète. C'est tout simple, un peu comme les petites bibles... Et c'est finalement logique que ça y ressemble, puisque c'en est une en quelque sorte! Et qu'est-ce qu'elle cache cette Bible? Et bien moult choses, des conseils modes, des conseils shopping, des bonnes adresses, des restos, des SOS mode, un récap' des basiques en matière de fringues... Bref une multitude de choses qui donne envie de courir à Paris, voire n'importe où ailleurs pour faire du shopping. Les photos sont splendides, les illus sont drôles, la mise en page est géniale. Franchement, pour toutes les fans de fringues, de mode... ça peut devenir la Bible qui patiente que vous tiriez chaque soir le tiroir de votre table de nuit pour en lire une ou deux pages. Et c'est beaucoup plus drôle que les histoires de Jean, Joseph ou autre Pierre, croyez-moi !

1010192_ines_de_la_fressange_livre_la_parisienne

03_LaParisienne_adresses_deco

04_Dessins_Ines-de-la-Fressange-La-Parisienne

arton364

 

Bonnes lectures !

Coline