filature

Pour le resto d'aujourd'hui, je suis vraiment triste de ne pas avoir de photos. J'ai la fâcheuse tendance de ne pas prendre mon appareil quand je suis invitée. Résultat, si j'aime le resto, je suis frustrée parce que je sais que j'aurais envie de vous en parler mais que je ne pourrais vous y emmener en images. C'est le cas de La Filature à Tournai.

Ce resto est splendide. Les yeux se régalent autant que les papilles. Situé dans le quartier Saint-Brice, dans une petite ruelle (rue des Soeurs de Charité), la Filature s'est installée dans l'ancienne filature de lin de Tournai. Le nom était facile, quoi que les précédents patrons avaient appelé ça Vins par-ci, vins par-là.

Pourquoi je vous parle de l'ancien restaurant qui s'y trouvait ? Parce que la décoration s'inspire de ce concept de bar à vins.Des bouteilles partout, vides ou remplies, des jeux avec du verre coloré. L'espace est grand, haut,impressionnant et pourtant le vieux bois et les couleurs chaudes le rendent particulièrement convivial. Le service rajoute une touche de convivialité. Que demander de plus, si ce n'est d'excellents mets ?! Encore deux trois mots sur le cadre : vous passez la grille d'entrée, vous avancez dans la cour et vous découvrez alors le restaurant, une déco chaleureuse dans le cadre de la «salle des machines», cette pièce du 19ème siècle (1830) au plafond en voucettes de briques et grandes dalles de pierres bleues au sol. Dernier plus: la terrasse vaut le coup, l'apéro s'y déguste très agréablement.

filature3

Et sur la carte ?  Le vin est resté bien présent dans la Filature. Chaque plat est proposé avec le verre de vin qui l'accompagne. Et le nutritif me direz-vous ! Un délice, des saveurs inhabituelles, fraîches et particulières. En amuse-bouche, une salade nectarines, pêches, jambon italien. Waouw, je suis déjà bluffée. L'entrée ne fait qu'augmenter ma surprise: un gaspacho et sa boule de glace épicée. Incroyable. Le gaspacho était succulent et le mélange salé-vanille-épices incroyablement subtil. Le ton était donné. Vivement la suite. Pour moi, un tartare de boeuf à l'italienne, qui pouvait aussi être pris façon cigale, c'est-à-dire cuit très rapidement de chaque côté. Les messieurs ont pris des bavettes et avaient l'air charmés tant par la viande, que par la sauce et les accompagnements. Nos desserts ont mis le point final au repas : assiette de fromage, glace aux fraises fraîches et crème brûlée pour les autres et moi, c'est le trou noir. Je me souviens m'être dis "Dis donc ce resto, ces plats, la présentation des assiettes..." Mais pour mon dessert black-out total. Alzheimer précoce?

Bref, vous comprenez toute ma déception de ne pouvoir illustrer ce post par des photos culinaires ou décoratives. Mais j'espère vous avoir mis l'eau à la bouche. Si vous êtes du coin, aucune excuse ! Si vous venez pour du shopping, c'est le point final de la journée qu'on vous avait proposée ici.

Bon appétit !

Coline

La Filature, rue des Soeurs de charité, 4c, 7500 Tournai